Suivez nous sur facebook

Les entresorts du théâtre de la Greluche

Pour dissiper tout malentendu : Le théâtre de la Greluche n’est pas une compagnie mais un petit théâtre ambulant pour 19 spectateurs qui accueille les entres-sorts débiles de la très sérieuse compagnie « Une de plus ». Le directeur artistique de La GRELUCHE (qui est aussi l’hôtesse, le technicien, le présentateur, le comédien, le manipulateur…) s’est fixé pour objectif que son théâtre devienne scène nationale.

Pour le ronron et le terreau

Le théâtre de la Greluche accueille 20 spectateurs (19 pour la commission de sécu !) sous son chapiteau pour voir un spectacle adapté à notre monde pressé. Une minutes cinquante neuf de bonheur, une virgule bien placée pour mieux respirer dans un festival.

Le corbeau et le renard

Après l’énorme succès de « Pour le ronron et le terreau », le théâtre de la Greluche se prend pour une scène nationale et décide de produire un classique parmi les classiques : « Le corbeau et le renard- variation ». Un entre-sort déjanté de dix minutes avec pour rôles principaux : Jean-Pierre le vieux cygne maniaco-dépressif et Jack, le chat Crooner révélé par « Pour le ronron et le terreau ».

Dossier

Dossier
(PDF - 931.9 ko)
(JPEG - 472.6 ko)
(JPEG - 468.6 ko)
SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0